Les pronostiques des spécialiste donnait la victoire facilement à la Nouvelle-Zélande. Hier, dans le grand match final, les Français ont passés tout près de rafler le titre aux Néo-Zélandais en s’inclinant 8-7. La Nouvelle-Zélande fait partie des seules équipes à être deux fois champion du monde après l’Australie et l’Afrique du Sud. Le point tournant du côté de la France est la pénalité prise par Stephen Donald, qui est l’ouvreur remplacant.

Jean-Simon Dumas

Publicités