Hier après-midi, le Vert et Or et les Carabins s’affrontaient dans un duel sans merci à l’Université de Montréal. Au premier quart, le Vert et Or a parti en force en marquant ses premiers points à leur première possession en attaque lorsque le quart-arrière de l’équipe Sherbrookoise, Jeremy Doyon-Roch a réalisé une passe de 15 verges à Ismaël Bamba. Au milieu du premier quart, l’Université de Sherbrooke a ajouté un autre touché alors qu’il a plongé pour une verge. Par la suite, le receveur de passe du Vert et Or, Dave Bouchard, a intercepté une passe sur une distance de 71 verges qui a mené à un autre touché pour Sherbrooke. La brigade défensive du Vert et Or a mis beaucoup de pression sur la ligne offensive des Carabins de Montréal, car toutes les interceptions faites par le Vert et Or a amené des touchés. Par la suite, les Carabins ont tentés un placement , mais le botteur des Carabins, Pierre-Paul Gélinas, a échoué sur une distance de 37 verges. Sur le dernier jeu de la demie, il a réussi le placement de 38 verges. C’était alors 22-4 à la mi-temps pour le Vert et Or.

Ce n’est qu’au quatrième quart, que les Carabins de Montréal ont réalisé leur premier touché alors que le quart-arrière de Montréal, Alexandre Nadeau-Piuze, a lancé une passe à Mathieu Lebelle pour une distance de 12 verges. Par la suite, à 6 minutes du quatrième quart, les Carabins de Montréal était à un touché d’écart avec leurs adversaires, mais la défensive coriace du Vert et Or a empêchée ceux-ci de créer l’égalité.

C’est le match le plus important dans l’histoire du Vert et Or, car ils ont réussi à avoir l’avantage du terrain pour les séries éliminatoires qui débutent la semaine prochaine contre ces mêmes Carabins de Montréal.

Jean-Simon Dumas

Publicités