Le premier match opposait la Pologne face à la Grèce.

Tout au long de la partie, les Polonais ont dominé la majeure partie de la rencontre. Ils dominaient facilement en obtenant une très bonne possession du ballon.

Toutefois, la Grèce a obtenu la meilleure chance de marquer et de gagner la partie en ayant une formation réduite à seulement 10 joueurs.

Peu après le but égalisateur de l’attaquant substitut grec Dimitris Salpigidis, le gardien Wojciech Szczesny a fait tombé l’attaquant dans la zone de réparation du gardien de but.

Par contre, ce sont les Grecques qui se sont inscrit au pointage en premier. C’est Lewandowski qui a marqué le premier but après 17 minutes de jeu. Le résultat final est de 1 à 1.

Le deuxième match était entre la Russie et la République tchèque. Ces derniers se sont fait totalement déclassés. La Russie a remporté son premier match 4 à 1.

Les Russes ont enfilé l’aiguille alors que Dzagoev et Roman Shirokov ont donné les devants 2-0 à la Russie. Par la suite, Vaclav Pilar a rétrécit l’écart d’un but à la 52 ième minute.

Dzagoev a marqué son deuxième filet de la rencontre à la 80 ième minute de jeu pour ainsi redonner une avance de deux buts pour son club. C’était alors 3-1 pour la Russie.

Afin de faire mal davanatage aux Tchèques, la Russie en rajoute grâce suppléant Roman Pavlyuchenko pour ainsi mettre fin aux chances de la République-Tchèque de revenir dans la rencontre.

Le capitaine de l’équipe russe, Andrei Arshavin, qui évoluait sur le flanc gauche, a été l’artisan pour l’offensive russe en réalisant plusieurs passes précises

Jean-Simon Dumas

Publicités