Avec le contrat refusé de Kovalchuk avec les Devils du New-Jersey , la Ligue a mis son pied à terre concernant les salaires faramineux offerts un peu partout dans les équipes de hockey. Après avoir refuser le contrat de Kovalchuk qui est redevenu disponible pour toutes les équipes du hockey, la Ligue a décidé de passer sous enquête les contrats de Marian Hossa, Roberto Luongo, Chris Pronger et Marc Savard. La ligue a toujours voulu avoir un plafond salarial , mais les directeurs-général sont en train depuis des années de contrer les lois en offrant des salaires trop élèvés.  Il était temps que la Ligue mets ses pieds dans tout ça parce que ça devenait épouvantable. Il faut que ça cesse ces contrats élevés à très long-terme, car la Ligue va être encore plonger dans un autre lock-out d’ici 2 ans. Il est peut-être déjà trop tard, la Ligue aurait du servir plus tôt . En déplaise aux amateurs de hockey, un autre lock-out dans la Ligue nationale de Hockey est très possible si les directeurs- général continuent de gérer le plafond salarial de cette façon.

Publicités